Tableau de Bord Économique mensuel – Mai 2016

0

Conjoncture nationale : un climat des affaires qui confirme globalement la reprise progressive de l’activité observée ces derniers mois.

Dans l’industrie, le climat des affaires rapporté en mai par les chefs d’entreprise demeure quasi stable (à 104) au dessus de sa moyenne long terme (100). Les industriels sont notamment plus optimistes sur les perspectives générales du secteur même s’ils conviennent toujours que le contexte conjoncturel demeure incertain.

Cette incertitude persistante est partagée par le secteur des services qui oscille depuis 6 mois autour de sa moyenne long terme, alternant légères hausses et légères baisses. L’optimisme gagne toutefois peu à peu du terrain comme en témoigne la hausse des projets d’investissement sur les mois à venir.

Dans le commerce de détail et automobile, l’indicateur du climat des affaires regagne 4 points en mai (à 106) après une inflexion observée en avril. Globalement, l’opinion sur la situation passée et à venir du secteur est plutôt favorable mais ne se traduit pas encore sur les perspectives d’embauches.

Dans le bâtiment, enfin, l’indicateur du climat des affaires poursuit son lent redressement et s’établit à 95 au mois de mai. Les niveaux d’activité passés et à venir confirment une meilleure orientation du secteur même si les carnets de commande sont encore jugés peu garnis. Sur le front de l’emploi, les chefs d’entreprise sont globalement moins pessimistes : ils sont de moins en moins nombreux à prévoir une baisse de leurs effectifs sur les 3 mois à venir.

Conjoncture vendéenne : 

Demandeurs d’emploi (DE) / Chômage : légère hausse sur le mois d’avril (+ 0,5 %) après le très fort repli de mars (- 4,8%).
Intérim : un nombre d’intérimaires record en Vendée sur le mois de mars (10 000 postes).
Exportations de marchandises : après une année 2015 satisfaisante pour la Vendée (+ 12 %)…, le 1er trimestre 2016 est un peu moins dynamique avec un recul des exportations de – 6 % comparé à l’année passée.
Logements (autorisations et mises en chantier) : alors que les mises en chantier s’inscrivent en très nette hausse au 1er trimestre, le nombre de permis de construire autorisés stagne en raison d’un fort repli observé dans le collectif.
Locaux non résidentiels autorisés : un début d’année 2016 dans la lignée des 2 années précédentes.
Immatriculations de voitures neuves : toujours en progression.
Tourisme : une avant-saison plutôt nuancée… avant une pleine saison qui s’annonce sous de bons auspices.

téléchargez le PDF

Tableau de Bord - Mai 2016

partagez.